SALIENS

SALIENS
fons est, perpetuô liquore ebulliens, cuiusmodi Salientibus Romanorum olim horti, cubicula, cenacula, balnea, et corruptelae denique omnes (ut conqueritur Frontinus) instructae fuerunt. Ad haec aquas tantâ copiâ inmissas in domos privatas, docet Seneca Rhetor Controv. l. 5. ut in summis aedium culmenibus navigabilium piscinarum freta haberentur. Hos Salientes Aquarii curârunt, memorati Iul. Paulo Sent. l. 3. tit. 7. quorum artes egregie descriptas habes, apud Manilium Astronom. l. 4. Iurisconsulti autem vasa haec recensent salientibus aquis accommodata; plumbeum Castellum, Fistulas sub terra missas, Ahenum lateribus circumstructum, Fistulas fictiles, Epistomia, Canales, Automata, Cantharos, Personas, Crateres, Vasa aenea. Expressiones porro aquarum Silani vocabantur, ut infra videbimus: earumque moduli, aut ad unciarum aut ad digitorum rationem instituti erant etc. Laur. Pignorius Comm. de Servis, ubi multa de Aquariis Caesarianis, publicis, privatis; Ministris item Fontanis, aliisque huc pertinentibus. Hodieque Saliens. Gall. Iet d'Eau, fons dicitur mirô artificiô aquas eiaculans, cuiusmodi in Principum suburbanis, Pontificis inprimis secessu Tiburtino et Tusculano, ingeniosissime facti conspiciuntur. Franc. Pomey in Descript. var. hanc Salientis imaginem exibet: Proiectus per ambitum illarum aedium terrenus agger exporrigitur, columnis nixus, peribolô vicena quaterna sustinente vasa, opere antiquô elaborata, paribus disposita intervallis, foliis nenupharis, aliisque floribus aquatilium plantarum elegantissime decorata. Spatiô inter illa interiectô, Salientes totidem, ad fastigium usque domus eiaculantur aquas in sublime, quam ubi crystallinâ veluti coronâ cinxêre, grato cum murmure recidunt: ruentesque per occultos tubos subiectas pari numerô speluncas, rusticanô opere, aggeri imo inaedificatas, inundant. Medios inter arcus speluncarum, vasis, quae dixi, substructi viginti quatuor cernuntur loculi in hemicyclum excavati, aquaticorum totidem Numinum simulacra ostentantes, nimirum Deorum fluvialium duodenorum et duodenarum Naiadum, habitu variô ac discrepante, aquarum vim ingentem e suis urnis effundentium in suppositas conchas e candido marmore, intra huius Basilicae aream collocatas. Inde per subterraneos meatus se insinuans aqua, eiusdem in areae medio, emicat mirabilem plane in modum. Media siquidem in cupa marmorea numquam non plena, ad summum labrum emergunt in orbem velut innatantes Tritones duodeni grandiores, specie eximiâ eminente omnium ore, resupinatô capite, quasi caelum suspiciant. Qui --- conchas in tubam effictas admotasque ori dextrâ retinentes, aquam per eas evibrant, ad aggeris altitudinem, totidem deinde in Sirenes depluentem marmoreas -- pectentes capillum et superno illo in lacu Tritonibus nixo pene fluitantes etc. Vide quoque supra Nympheta, infra Silani.

Hofmann J. Lexicon universale. 1698.

Look at other dictionaries:

  • saliens — 1. (sa liin) adj. m. plur. Terme d antiquité romaine. Il se dit des prêtres de Mars, et des hymnes chantés en son honneur. Prêtres saliens. Chants saliens.    Substantivement. Le collége des saliens. ÉTYMOLOGIE    Lat. salii, sauteurs, à cause… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SALIENS — adj. m. pl. T. d Antiq. Nom par lequel on désignait, à Rome, Les prêtres de Mars et Les poëmes chantés en l honneur de ce dieu. Les chants des prêtres saliens étaient accompagnés de danses qui leur étaient particulières. Les poëmes saliens.   Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Saliens — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Ne doit pas être confondu avec saalien. Les Francs saliens étaient un des peuples germaniques Les Saliens étaient une confrérie religieuse de la… …   Wikipédia en Français

  • Saliens (confrerie) — Saliens (confrérie) Les Saliens sont des prêtres romains voués au culte de Mars et dont la création remontait selon la tradition au roi Numa Pompilius. Sommaire 1 Étymologie 2 Histoire 3 Fonctions 4 …   Wikipédia en Français

  • SALIENS (religion romaine) — SALIENS, religion romaine L’activité guerrière dominait, de mars à octobre, une portion définie de l’année religieuse romaine correspondant à la saison primitivement réservée à ce type d’activité. En mars, sous la tutelle du dieu qui donnait son… …   Encyclopédie Universelle

  • Saliens (confrérie) — Les Saliens sont des prêtres romains voués au culte de Mars et dont la création remontait selon la tradition au roi Numa Pompilius. Sommaire 1 Étymologie 2 Histoire 3 Fonctions 4 …   Wikipédia en Français

  • Francs saliens — Pour les articles homonymes, voir Saliens. Ce paysage contemporain composé d un marais saumâtre entouré d une épaisse ripisylve pourrait peut être donner une idée de l aspect du …   Wikipédia en Français

  • Francs Saliens — Pour les articles homonymes, voir Saliens. Les Saliens ou Francs saliens faisaient partie du peuple des Sicambres. C …   Wikipédia en Français

  • Liza saliens —   Galúa …   Wikipedia Español

  • Liste des rois des Francs saliens — Pour les articles homonymes, voir Saliens. Les Francs entre 400 et 440. Les territoires gris signalent les anciennes provinces romaines …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.